Arpentage : « Pour elles toutes » de Gwenola Ricordeau

Arpentage : « Pour elles toutes – Femmes contre la prison » de Gwenola Ricordeau

Date : lundi 13 janvier de 19h à 22h

Lieu : Bar Mon Oncle – 16 Rue d’Alger, 44100 Nantes Lieu accessible aux personnes à mobilité réduite

Inscription : https://framaforms.org/arpentage-du-livre-pour-elles-toutes-de-gwenola-ricordeau-1578132108

Prix libre (participation aux frais d’achat du livre)

À propos du livre

«Comprendre comment s’est tissée notre dépendance au système pénal est un travail long et minutieux. Il faut détricoter de ce côté-là pour pouvoir, de l’autre, tisser ensemble féminisme et abolitionnisme pénal. Parce que féministe tant qu’il le faudra et abolitionniste tant qu’il y aura des prisons.»

Les luttes féministes et les luttes pour l’abolition du système pénal et de la prison sont souvent présentées comme antagonistes. Le présent ouvrage vise à délier ce nœud en explorant les formes de protection que les femmes peuvent (ou non) attendre du système pénal et en mettant en lumière les manières dont celui-ci affecte leur existence, qu’elles soient incarcérées ou qu’elles aient des proches en prison.

Le système pénal protège-t-il les femmes? Que fait-il aux femmes qui y sont confrontées? Faut-il inscrire les luttes féministes sur le terrain du droit? En répondant à ces questions, Gwenola Ricordeau dénonce la faiblesse de la proposition politique des courants féministes qui promeuvent des réponses pénales aux violences contre les femmes. Critique du «féminisme carcéral», elle plaide pour des formes d’autonomisation du système pénal.

Si vous souhaitez prolonger la réflexion, le mercredi 15 janvier, la librairie Vent d’ouest organise une rencontre-débat en présence de l’auteure. Les infos sont là : https://www.facebook.com/events/2520593791538193/

Qu’est-ce qu’un arpentage ?

L’arpentage est un outil de lecture collective issu de la culture ouvrière, imaginé et utilisé en particulier par les cercles ouvriers à partir du 19eme siècle. Il s’agit de lire un ouvrage, un article ou une brochure collectivement en la découpant en plusieurs parties. Chaque participante et participant lit une partie de l’ouvrage. Des consignes sont proposées pour faciliter la restitution que chaque lecteur et lectrice fera au reste du groupe. La restitution a pour objectif de favoriser le partage d’une compréhension globale de l’ouvrage et d’une vision propre au groupe de son contenu.
Inutile de lire le livre avant de venir, nous vous conseillons même de ne pas le faire, pour vivre cette expérience collectivement !

Un commentaire

Commentaires