Arpentage: « Pour la sociologie »

L’UPN vous propose un cycle d’arpentage « en quête de sociologie », pour découvrir la discipline par des enquêtes ou des récits de vie.

Date et horaire : Mercredi 27 juin à 19h
Durée : 2h
Lieu : au « 102 » (102 rue saint-jacques, 44200 Nantes. Arrêt de tram « Pirmil »)
Inscription Sur ce formulaire.
Pour toutes informations : contact@univpopnantes.org
Evénement Facebook.

Pour ce 6ème et dernier rendez-vous de la saison, nous vous proposons d’arpenter le désormais classique de sociologie : « Pour la sociologie. Et pour en finir avec une prétendue culture de l’excuse » de Bernard Lahire.

Depuis plusieurs décennies, la sociologie est régulièrement accusée d’excuser la délinquance, le crime et le terrorisme, ou même de justifier les incivilités et les échecs scolaires. À gauche comme à droite, nombre d’éditorialistes et de responsables politiques s’en prennent à une « culture de l’excuse » sociologique, voire à un « sociologisme » qui serait devenu dominant. C’est notamment le cas de Manuel Valls au lendemain des attentats à Paris…
Bernard Lahire propose dans l’ouvrage de démonter cette vulgate et livre par là un plaidoyer pour les sciences sociales, nécessaire pour comprendre les déterminismes sociaux, les rapports de domination et tout les « mythes » qui nous entourent constamment (le génie individuel, le self made man, la méritocratie…).

Un arpentage, c’est quoi ?

L’arpentage, ou comment s’approprier rapidement un ouvrage d’apparence complexe ! L’arpentage est un outil d’éducation populaire qui invite une assemblée à une lecture collective d’un ouvrage. Son but est de parvenir, en un temps limité, à « débroussailler » cet ouvrage en mettant en commun les connaissances, les idées et les intuitions des participants. Attention : il n’est pas nécessaire de connaître l’ouvrage avant de l’arpenter, il est même préférable de ne pas l’avoir lu !

En quête de sociologie ?

La sociologie, cette « science qui dérange » (Bourdieu), est parfois mal vu, souvent mal connu et en tout cas rarement lu. Or, il nous semble que la sociologie peut nous être d’une aide précieuse pour appréhender, de manière critique, le monde qui nous entoure et ce que nous vivons au quotidien. En privilégiant des enquêtes de terrain et des récits de vie, ce cycle d’arpentage voudrait faire découvrir et comprendre la sociologie par des éléments qui soient ancrés dans le réel, incarnés voire sensibles. Alors, si tu te sens « en quête de sociologie », n’hésite pas !