Arpentage « Alpha mâle » de Mélanie Gourarier

L’UPN vous propose un cycle d’arpentage « en quête de sociologie », pour découvrir la discipline par des enquêtes ou des récits de vie. Le dernier mercredi du mois, au « 102 » (102 rue saint-jacques, 44200 Nantes. Arrêt de tram « Pirmil »). Cet arpentage s’inscrit dans le cadre du Printemps du 102.

Pour ce troisième rendez-vous, nous arpenterons le livre de Mélanie Gourarier : « alpha mâle – séduire les femmes pour s’apprécier entre hommes ». Convaincus de vivre dans une société désormais soumise au règne des femmes, des hommes s’emparent aujourd’hui des instruments de la protestation minoritaire pour revendiquer une place qu’ils auraient perdue. Emblématique de ce mouvement, la « Communauté de la séduction » entend réhabiliter la masculinité en façonnant des séducteurs d’exception : des coachs à l’audience grandissante dispensent à des hommes en quête d’accomplissement des techniques de développement personnel réputées pouvoir transformer, selon la hiérarchie d’excellence du groupe, n’importe quel « loser » en « alpha mâle ». Mélanie Gourarier nous plonge au cœur de ce mouvement et nous invite à réfléchir aux rapports entre les femmes et les hommes.

N’hésitez pas à rester après l’arpentage ! On vous propose un repas partagé pour poursuivre les discussions. Chacun ramène de quoi manger !

Le lien pour s’inscrire est ici.
Evénement Facebook.

Un arpentage, c’est quoi ?

L’arpentage, ou comment s’approprier rapidement un ouvrage d’apparence complexe ! L’arpentage est un outil d’éducation populaire qui invite une assemblée à une lecture collective d’un ouvrage. Son but est de parvenir, en un temps limité, à « débroussailler » cet ouvrage en mettant en commun les connaissances, les idées et les intuitions des participants.
Attention : il n’est pas nécessaire de connaître l’ouvrage avant de l’arpenter, il est même préférable de ne pas l’avoir lu !

En quête de sociologie ?

La sociologie, cette « science qui dérange » (Bourdieu), est parfois mal vu, souvent mal connu et en tout cas rarement lu. Or, il nous semble que la sociologie peut nous être d’une aide précieuse pour appréhender, de manière critique, le monde qui nous entoure et ce que nous vivons au quotidien.
En privilégiant des enquêtes de terrain et des récits de vie, ce cycle d’arpentage voudrait faire découvrir et comprendre la sociologie par des éléments qui soient ancrés dans le réel, incarnés voire sensibles. Alors, si tu te sens « en quête de sociologie », n’hésite pas !

La programmation des livres qui seront prochainement arpentés :

18 avril : Frederic Rasera, Des footballeurs au travail. Au cœur d’un club professionnel.

30 mai : Didier Eribon, Retour à Reims.

27 juin : Bernard Lahire, Pour la sociologie. Et pour en finir avec une prétendue culture de l’excuse.

Laisser un commentaire